conciliabule

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin conciliabulum (« lieu de réunion »), de conciliare (« concilier »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
conciliabule conciliabules
\kɔ̃.si.lja.byl\

conciliabule \kɔ̃.si.lja.byl\ masculin

  1. Assemblée de prélats schismatiques ou convoqués irrégulièrement.
    • Ce n’était pas un concile, c’était un conciliabule.
  2. Conférence secrèteprésident d’ordinaire des sentiments de malveillance ou d’hostilité.
    • C’est des conciliabules qui se tiennent chez les femmes de chambre que sortent la plupart des désordres d’un ménage. — (Jean-Jacques Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloïse, 1761, quatrième partie, Lettre X à milord Edouard)
    • Les conciliabules des dentellières, les quaroyes, comme on dit en langage du cru, sont célèbres à Mirecourt et fort redoutés des gens qui craignent les on-dit. — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895)
    • Des conciliabules inutiles se tiennent entre les envoyés des nations. — (Paul Nizan, Les Chiens de garde, 1932)
    • La décision ne fut pas facile à prendre pour lui. Elle donna encore lieu, comme je l’ai appris après coup par toutes sortes de détours, à une interminable série de conciliabules. — (Stefan Zweig, trad. Dominique Tassel, Le Monde d’hier, Gallimard, 2013, page 489)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]