conditionner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIIe siècle) Dénominal de condition, apparait avec le sens de « soumettre à des conditions ».

Verbe[modifier]

conditionner \kɔ̃.di.sjɔ.ne\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Soumettre à condition.
    • Il conditionne son accord à l’abandon préalable de la procédure judiciaire en cours.
  2. Avoir une influence déterminante sur des faits, des choix.
    • Que des textes du VIIe siècle, le premier de l'hégire, puissent conditionner les lois et les mœurs du XXIe siècle est bien sûr "la" question. (Vincent Remy, Opprimer, c'est sacré, Télérama n°3460, mai 2016)
    • […] ; parmi les écotypes, la croissance de la luzerne maritime sur les plages de la plaine orientale et du plantain des sables sur celles de la Balagne, est conditionnée par la teneur locale de la salinité du sol ;[…]. (Fernand Ettori, Corse: écologie, économie, art, littérature, langue, histoire, traditions populaires, éd. C. Bonneton, 1979, p.250)
  3. (Péjoratif) Exercer une influence sur les idées et le comportement de quelqu'un, à son insu.
    • Tout est fait pour conditionner le consommateur et le pousser à remplacer un appareil pourtant toujours efficace.
  4. (Vieilli) Soumettre à mesure, à essai.
    • On conditionne enfin l'élasticité et la ténacité mesurées au dynamomètre et la torsion mesurée au torsiomètre. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  5. (Philosophie) Être la condition d’un fait.
    • Une proposition qui en conditionne une autre.
  6. (Arts) Pourvoir une chose des qualités requises.
    • Bien conditionner une étoffe.
    • Meubles bien conditionnés.
  7. (Technique) Emballer un produit.
    • Par mesure de précaution recommandée par l'Administration pour attirer l'attention et éviter des erreurs, la plupart dés raticides scillitiques spécialisés sont conditionnés en vert ou en rouge et portent la mention : « Dangereux » […]. (Revue de médecine vétérinaire, Écoles nationales vétérinaires de Lyon et de Toulouse, 1936, vol.88, p.414)
  8. (Technique) (Par extension) Former et remplir une unité de conditionnement.
    • Aujourd’hui, l’usine de Lons est capable de conditionner 24000 briques de Candy’Up à l’heure. (Nicolas César, Candy’Up,, le grand avenir des petites briques de lait - Journal La Croix, page 15, 26 janvier 2015)

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]