confisquer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin confiscare (« déclarer propriété du fisc »).

Verbe [modifier le wikicode]

confisquer \kɔ̃.fis.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Adjuger au fisc pour cause de crime ou de contravention aux lois, aux ordonnances.
    • Le sieur Tassin de Montcourt ayant péri révolutionnairement, ses biens, et notamment les deux septièmes qui lui appartenaient dans la terre de Saint-Escobille, furent confisqués au profit de la nation. — (Hospices de Dourdan contre Tassin de Villiers, Cours de Cassation, 6 mai 1818, dans le Journal du Palais : Jurisprudence française, vol. 14 (1817-1818), Paris : chez F.-F. Patris, 1839, page 791)
    • Les proscrits avaient le droit d'emporter leurs biens meubles. Mais leurs biens de mainmorte (immeubles, champs, vignobles, caves greniers) furent décrétés propriété royale et confisqués. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. (Jurisprudence commerciale) Saisir des biens à un particulier, pour les adjuger à un autre.
  3. Saisir, par acte d'autorité, ce qui appartient à autrui.
    • Les gendarmes étaient venus à pied, par sept kilomètres de vieux chemins. En admettant qu’ils confisquassent le filet séance tenante, il leur fallait réveiller le garde-champêtre du plus proche village où tout dormait consciencieusement. — (Joseph Jolinon, Marie Bourgogne, Éditions Didier Richard, 1931, p. 190)
    • Mais, pas un instant, Virginie n'avait tenté de saisir le flingue que Coste avait confisqué dans son baisenville. — (André Caroff, La roue de l'écureuil, Fleuve Noir, 1983)
    • Peut-être je voulais mettre la main, comme dans les films, sur nos passeports, que bien sûr, les fliquesses avaient confisqués, et avec, nos identités. Pas si simple, en fait, de leur échapper. — (Laure Ly, Demain matin, Paris : Éditions Balland, 2000)
  4. (Figuré) Accaparer quelqu’un, se rendre maître de sa personne, au point de lui ôter sa liberté.
    • Ce vieillard ne s’appartient plus, sa gouvernante l’a confisqué.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]