cotillon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Cotillon

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de cotte avec le suffixe diminutif -illon.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cotillon cotillons
\kɔ.ti.jɔ̃\

cotillon \kɔ.ti.jɔ̃\ masculin

  1. Cotte ou jupe de dessous.
    • Ma femme a trente-six cotillons et j’ai même pas une culotte !
  2. (En particulier) Jupon des femmes du peuple et des paysannes.
    • Une fille passa, conduisant un troupeau de dindons ; elle était vêtue d’un cotillon ignoble, et elle était sans beauté. — (René Boylesve, La leçon d’amour dans un parc, Calmann-Lévy, 1920, collection Le Livre de Poche, page 126)
    • Puis pivotant dans son ample cotillon, qui fit une gracieuse corolle autour de ses chevilles, elle voleta d'un pas léger vers la cuisine. — (Robert Merle, En nos vertes années, III., 1979)
  3. (Par extension) (Péjoratif) Femme, dans un jeu de séduction.
    • FRANÇOISE : […]. Et ça vous enrage de voir de braves garçons se troubler la cervelle pour le premier cotillon venu !
      PIERRE : Le premier cotillon venu ! Dites une femme comme il n'y en a pas deux, une femme...
      FRANÇOISE, vivement : Ah ! t'es amoureux ?
      — (Jules de Prémaray, La boulangère a des écus : drame en cinq actes et six tableaux, Prologue, scène 12, Paris : chez M. Levy frères, 1855, p. 6)
  4. (Vieilli) Danse avec figures variées qui terminait certains bals.
    • Danser, conduire, mener le cotillon.
    • Vers une heure du matin, entrait avec bruit le petit groupe de la jeunesse dorée bruxelloise, décidé à ne s’amuser et à ne danser le cotillon qu’entre soi. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 312)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Cotillon sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg