dépareiller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Formé à partir du préfixe dé- et du suffixe -er servant à former un verbe, tiré de l'adjectif pareil, lui-même latin parilis (« semblable, égal »)

Verbe 1 [modifier le wikicode]

dépareiller \de.pa.ʁɛ.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Dans un ensemble ou un lot de choses semblables, en ôter ou en remplacer une par une autre qui n’a pas la forme, la taille ou la couleur convenable.
    • Cette femme avait mis des gants dépareillés : l’un était d’un jaune pâle et l’autre d’un jaune foncé.
    • Nous regrettons, mais nous ne pouvons vous vendre cette pièce, sinon, le service sera dépareillé.
    • Il vient de perdre un de ses chevaux, son bel attelage est dépareillé.
    • Dépareiller une collection de livres en en perdant des volumes.
    • Puis, de temps en temps, une édition se dépareille, un livre curieux disparaît, grâce au système trop large qui consiste à ne même pas demander les noms des lecteurs. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

  • déparier (quand il s’agit de deux choses qui vont obligatoirement par paires)

Traductions[modifier le wikicode]

Verbe 2[modifier le wikicode]

dépareiller \de.pa.ʁɛ.je\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Par analogie) Manquer d'harmonie avec son environnement.
    • Tu ne va pas installer cette vieille commode ici, avec son style indéfini, elle va trop dépareiller !
    • [...] une antique machine à café chromée qui n’aurait pas dépareillé dans un vieux bar italien. — (Guillaume Musso, Sauve-moi, Pocket, 2005, p. 242)
    • Melchior dépareillait avec son son blouson de toile et son tee-shirt publicitaire au milieu des hommes d'affaires en cravate et costume. — (Jean-Paul Jody, La route de Gakona, Le Seuil, 2009, p. 161)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]