drapeau noir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De drapeau et de noir.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
drapeau noir drapeaux noirs
\dʁa.po nwaʁ\
Un drapeau noir des pirates.
Un drapeau noir des anarchistes.

drapeau noir \dʁa.po nwaʁ\ masculin

  1. (Histoire) Pavillon des pirates.
    • C’est en 1724 que le drapeau noir devient le signe distinctif général des pirates. — (G. Garrec & E. Cerisier Pirates, corsaires et flibustiers, p. 15, Éditions Jean-Paul Gisserot, 2007)
  2. (Politique) Drapeau des mouvements révolutionnaires anarchistes.
    • À Yokohama, on vit des barricades, le drapeau noir et la révolution. — (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, p. 414, Mercure de France, 1921)
    • La tête du cortège, c’était nous, c’est-à-dire Germinal, la jeunesse syndicaliste derrière son drapeau noir. C’est ici qu’étaient groupés les éléments les plus ardemment révolutionnaires de la jeunesse du pays. — (Christian Dupuy, Saint-Junien, un bastion anarchiste en Haute-Vienne, 1893-1923, p. 125, Presses universitaires de Limoges, 2003)
    • À l'autre bout de la ligne, le boulanger de Bazoches-les-Gallerandes en rajoute... Il se nomme Capdebosc ! il brame. Depuis sa cagna sous les balles, il hue l'autorité. Il brandit le drapeau noir ! En même temps, il nargue la sifflante. — (Jean Vautrin, Adieu la vie, adieu l'amour, tome 1 : Quatre soldats français, Éditions Robert Laffont, 2004)

Synonymes[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]