emporte-pièce

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1611)[1] Du français emporter et pièce[1].

Nom commun [modifier]

(orthographe traditionnelle)
Invariable
emporte-pièce
\ɑ̃.pɔʁ.tə.pjɛs\
(orthographe rectifiée de 1990)
Singulier Pluriel
emporte-pièce emporte-pièces
\ɑ̃.pɔʁ.tə.pjɛs\

emporte-pièce \ɑ̃.pɔʁ.tə.pjɛs\ masculin

  1. (Vieilli) Outil utilisé pour cautériser les plaies. [2]
  2. Instrument propre à découper et qui enlève des pièces de forme déterminée dans un matériau en feuille.
    • L’emporte-pièce renvoyant à un instrument, on l’interprète comme un moyen de réaliser le procès. (François Thuillier, À l’emporte-pièce : de la métaphore à l'outil, In : Langue française, n°133, 2002. Le lexique, entre identité et variation, p.114)
  3. (Chirurgie) Sorte de pince servant à morceler ou à sectionner un tissu.
    • L’extrémité de l’emporte pièce est introduite dans un avant-trou fait à l’artériotome, puis la gâchette est manœuvrée. (Centre Hospitalier Universitaire de Chirurgie Vasculaire de Jussieu, Techniques de base en chirurgie vasculaire, p. 4)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Adjectif [modifier]

emporte-pièce \ɑ̃.pɔʁ.tə.pjɛs\ invariable

  1. (Vieilli) Abrupt
    • Le jeune homme répondait avec une décence de ton, une galanterie d’inflexion parfaites ; mais en même temps le mot était si persifleur, la phrase si emporte-pièce, qu’il n’y aurait pas eu moyen d’y tenir, si cette pauvre dame avait su qu'un indiscret était là. (J. B. P. Lafitte, Mémoires de Fleury, I, 23, p. 270)

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]