estrif

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’ancien français estrif.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
estrif estrifs
\Prononciation ?\

estrif \Prononciation ?\ masculin

  1. (Désuet) Querelle, lutte.
    • En cet estrif la servante tomba. (Jean de La Fontaine)

Variantes[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’ancien bas vieux-francique, apparenté à l’allemand Streit, « lutte ».

Nom commun 1[modifier]

estrif \Prononciation ?\ masculin (pluriel : estris)

  1. Effort.
  2. Contestation, querelle, bataille.
    • Par ces prez et par ces ramages,
      Qu’il vous fust avis que la terre
      Vousist enprendre estrif ou guerre
      Au ciel d’estre mieus estelée,
      Tant ert par ses fleurs revelée.
      (Roman de la Rose)
  3. Peine, douleur.
    • Ainsi mon temps divers par ces vagues se passe :
      Ores son œil m’appelle, or sa bouche me chasse.
      Helas ! En cest estrif, combien ay je enduré!
      (Étienne de La Boétie, Vingt neuf sonnetz)

Variantes[modifier]

Dérivés[modifier]

Expressions[modifier]

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Nom commun 2[modifier]

estrif \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de estrief, « étrier ».

Références[modifier]