bataille

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : bataillé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1100) Du latin battalia (« combat, exercice des soldats ou des gladiateurs »), altération de battualia.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bataille batailles
\ba.tɑj\
ou \ba.taj\
Le champ de bataille de la bataille de l’Aisne (Première Guerre mondiale, 1917).

bataille \ba.tɑj\ ou \ba.taj\ féminin

  1. (Militaire) Combat général ordonné entre deux armées. → voir champ de bataille, cheval de bataille, plan de bataille, bataille navale, bataille aérienne, en ordre de bataille et
    • Dans une brochure qui a fait quelque scandale, le général Donop […] voudrait, comme Bugeaud et Dragomiroff, que chacun dans la bataille connût exactement le plan de ses chefs ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. VII, La morale des producteurs, 1908, page 351)
    • Le temps où l’infanterie décidait des batailles était révolu. La guerre se transformait en une question de matériel, d’entraînement et de connaissances spéciales très compliquées. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 214 de l’éd. de 1921)
    • C’est notre première bataille, mais nous ébauchons instinctivement tous les gestes et les pensées que nous aurons une fois guerriers. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • Mais, depuis la bataille de Tolbiac et la conversion de Clovis, l’Église eut ses coudées franches et put rapidement asseoir son influence à travers le territoire. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. (Par extension) Toute sorte de lutte.
    1. (Sens propre) Affrontement entre deux entités.
      • […] : les catholiques ne se sont jamais découragés au milieu des épreuves les plus dures, parce qu’ils se représentaient l’histoire de l’Église comme étant une suite de batailles engagées entre Satan et la hiérarchie soutenue par le Christ ; […]. — (Georges Sorel, Lettre à Daniel Halévy, 15 juillet 1907, dans Réflexions sur la violence, 1908)
      • Je ne pus réussir à attraper un seul requin […]. Et cependant, lorsque je tuais l’un d’entre eux avec ma carabine sprinfield, c’était aussitôt une bataille féroce autour du festin cannibale. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    2. (Figuré) Motivation pour ou contre quelque chose. → voir livrer bataille et cheval de bataille
      • Le gouvernement est pleinement engagé dans la bataille pour l’emploi et d’abord pour la jeunesse avec le contrat de génération […] — (Vincent Peillon, Refondons l’école, Le Seuil, 2016)
    3. (Cartes à jouer) Jeu de cartes qui se joue à deux sur le principe de la plus forte carte l’emporte.
      • La Bataille est un jeu tout à fait élémentaire. C’est d’ailleurs l’un des premiers jeux de cartes pratiqués en France, et le pauvre roi Charles VI passait, assure-t-on, des journées entières à entamer de parties de Bataille avec sa favorite, la « petite reine » Odette de Champdivers. — (Frans Gerver, Le Guide Marabout de tous les jeux de cartes, Verviers : Gérard & Co, 1966, page 49)
  3. (Par extension) Organisation, préparation des forces pour le combat. → voir en ordre de bataille, plan de bataille et champ de bataille
    • Le commandant de la 4e Armée fixera lui-même le front journalier à atteindre en évitant toute fatigue à ses troupes avant la bataille. — (Fernand Engerand, ‎Ligaran, La Bataille de la frontière, Primento, 2015)
  4. (Par analogie) Rangement de plusieurs objets. → voir en bataille
    • Trente-deux d’entre elles sont occupées, les autres, les places du milieu, sont restées vides. On voit donc très bien le jeu23 : ils sont rangés comme à la bataille. — (‎Guillaume de Saint-André, ‎Jean-Michel Cauneau, Chronique de l’État breton, Presses universitaires de Rennes, 2005, page 443)

Synonymes[modifier le wikicode]

Méronymes[modifier le wikicode]

Holonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

(Automobile)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe batailler
Indicatif Présent je bataille
il/elle/on bataille
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je bataille
qu’il/elle/on bataille
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
bataille

bataille \ba.taj\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de batailler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de batailler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de batailler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de batailler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de batailler.

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • bataille sur l’encyclopédie Vikidia VikidiaLogo1.png
  • bataille sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

bataille \Prononciation ?\ féminin

Bataille
  1. Bataille.
  2. Meurtrière (ouverture dans une fortification).
    • N’i a bataille ne crenel
      Ou n’ait enseigne o penoncel
      — (Le Roman de Troie, édition de Constans, tome I, p. 408, c. 1165)

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Moyen français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français bataille.

Nom commun [modifier le wikicode]

bataille \Prononciation ?\ féminin

  1. Bataille.

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]