coup de main

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de coup, de et main.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
coup de main coups de main
\ku d(ə) mɛ̃\

coup de main \ku d(ə) mɛ̃\ masculin

  1. (Figuré) (Guerre) Expédition ou attaque faite à l’improviste.
    • Hilperik entra à Paris sans aucune opposition, […]. Mais, à la nouvelle de ce coup de main, les trois autres frères se réunirent contre celui qui voulait se faire à lui-même sa part de l’héritage paternel, et marchèrent sur Paris à grandes journées, avec des forces supérieures. — (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568), 1833–1837)
    • Ses citations ?
      – Je ne les ai pas sur moi, mon général, avait répondu Conan, mais ça va chercher dans les cinquante-deux Fritz esquintés en dix-huit coups de main.
      — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, page 19.)
    • Les combattants marocains des troupes franquistes étaient experts dans ces sortes de coups de main, ils s’infiltraient en profondeur dans les lignes ennemies et jouaient du couteau sans états d'âme. Ils s'en délectaient. — (Arturo Pérez-Reverte, Falcó, traduit de l'espagnol par Gabriel Iaculli, Éditions du Seuil, 2018, chap. 5)
  2. (Par extension) Entreprise hardie dont l’exécution est prompte.
    • Faire un coup de main.
    • Pour moi, j’avoue que ce tableau ne m’a plu nullement. La plupart des figures grimacent, et je trouve les disciples de Jésus-Christ et les saintes femmes tellement robustes et musclés, qu’ils sont sans excuse de ne pas essayer quelque coup de main pour sauver leur doux maître. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, rééd. Éditions Complexe, 1989, page 128)
  3. Un peu d’aide. → voir donner un coup de main
    • Après que vous avez aidé le kebabier à tout laver, il vous remercie.
      – Eh bien, merci du coup de main.
      — (Kemar, Le livre dont vous êtes le zéro, éd. Michel Lafon, 2016)
    • Beaucoup de monde assista à cet enterrement d’un type apprécié de tous & qui avait filé des coups de mains à maints & maintes. — (Lionel Labosse, M&mnoux, Publibook, 2018, p. 347).

Synonymes[modifier le wikicode]

  1. (Familier) Façon de manipuler, de travailler avec habileté ; savoir-faire.
    • Tu verras, au début, ce n’est pas facile, et puis on finit par y arriver : c’est un juste un coup de main à prendre.
  2. (Pétanque) (Sport) Effet non souhaité, mauvaise impulsion donnée à une boule par maladresse ou habitude et déviant sa trajectoire.
    • Le coup de main est un vilain défaut de certains pointeurs. Ces derniers lancent leur boule en lui donnant automatiquement un effet latéral (gauche vers droite ou droite vers gauche). — (www.petanque-generation.fr, tutoriel: Comment pointer à la pétanque ?, 2015.)
    • De manière paradoxale, lorsque l’on dit de quelqu’un qu’il a un bon « coup de main », c’est souvent pour traduire une habileté particulière ou pour insister sur la qualité de sa technique pour une tache donnée. À la pétanque, il n’en est rien. Les joueurs qui possèdent un coup de main prononcé, qu’ils ont quelquefois acquis au fil du temps, sont souvent taxés de « maladroits ».— (www.blogpetanque.com, le coup de main, volet 1, 30 avril 2016.)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]