frottage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de frotter avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
frottage frottages
\fʁɔ.taʒ\

frottage \fʁɔ.taʒ\ masculin

  1. Travail de celui qui frotte.
    • Le frottage d’un plancher.
    • Le prix du frottage.
    • La commode avait résisté à plusieurs années de frottage. — (Charles-Louis Philippe, Dans la petite ville, 1910, réédition Plein Chant, page 97)
  2. (Arts) Transfert d’une image en relief en crayonnant délicatement un support papier ou autre placé dessus.
    • L’image apparaît sous le support choisi par frottage.
    • En 1925, Max Ernst invente le frottage : il laisse courir une mine de crayon à papier sur une feuille posée sur une surface quelconque. — (Wikipédia, « Max Ernst »)
  3. (Sexualité) Acte sensuel impliquant les caresses, pouvant inclure ou non les organes sexuels.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Frottage sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot français.

Nom commun [modifier le wikicode]

frottage \Prononciation ?\

  1. Frotteurisme, action de celui (ou celle) qui se frotte contre une autre personne pour satisfaire des pulsions sexuelles.