gasaille

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l'ancien français.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
gasaille gasailles
\ɡa.zaj\

gasaille \ɡa.zaj\ ou \ɡɑ.zaj\ féminin

  1. (Histoire) Compagnie ; société.
  2. (En particulier) (Agriculture) Société dans laquelle l'un apporte de capital et l'autre le travail.
    • La gêne, les difficultés apparaissent plus nettement avec les emprunts, la vente d’animaux repris en gasaille (bail à cheptel), la constitution de rentes sur la terre, puis, le plus grave, la vente de parcelles, ce qui, à long terme, ne peut qu’aggraver la situation. — (Marie-Claude Marandet, Quelques signes de gêne dans les campagnes du Toulousain, aux XIVe et XVe siècles, d’après les registres notariaux, dans Domitia, n° 3, 2002, pp. 5-25)
    • Attestés du Moyen Âge au début du XIXe siècle dans le Midi de la France, les gasailles sont « des contrats par lesquels une des parties confie à une autre des biens susceptibles de procurer à la première un revenu après une durée convenue » . Bien qu’il arrive que certains notaires enregistrent des baux à gasaille pour des possessions foncières – qu’il s’agisse apparemment aussi bien de fermage que de métayage –, ce type de contrat concerne en règle générale des biens précaires, des animaux dans la grande majorité des cas, et ne diffère guère du bail à cheptel tel qu’on peut le rencontrer sous l’Ancien Régime. — (Sylvie Caucanas, À propos des baux à cheptel : Gasailles et arègues en pays d'Aude (XVe-XVIIIe siècle)», dans Histoire & Sociétés Rurales, n°1, 2005, vol.23, p. 205-217)

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du germain gisello, de même sens. A donné l'allemand "Geselle", compagnon, "gesellen", associer et "Gesellschaft", société, compagnie.

Nom commun [modifier]

gasaille \Prononciation ?\ féminin

  1. Joyeuse compagnie.
    • Par mi les pres de Paile fu fiere la bataille;
      La ou les os s'encontrent, n'est mie devinaille,
      N'i ot ne ris ne gieu ne parle de gasaille;
      Li couart s'en dessoivrent com li grains de la paille.
      — (Roman d'Alexandre.)

Traductions[modifier]