grigner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français graignier, apparenté à l’anglais grin (« grimace qui montre les dents, sourire forcé »), la mouillure du \n\ s’explique par la proximité sémantique avec grogner [1].

Verbe [modifier le wikicode]

grigner \ɡʁi.ɲe\ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Vieilli) ou (Régionalisme) Grincer des dents, plisser les lèvres en montrant les dents, grimacer.
    • L’essentiel est de montrer les dents
      — C’est vrai ça ! Un chien qui grigne, on en a peur.
      — Eh bien ! nous grignerons, nous grignerons, mon brave !
      — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Il avait l'air […] d’un enfant qu’on a empêché de faire une sottise, une saleté, et qui grigne, à la fois furieux et penaud. — (Richepin, Cadet, 1890, p. 158)
  2. Plisser de façon anormale, faire des faux plis (en parlant de tissu), goder.
    • Étoffe qui grigne. — (Larousse 20e)
    • Le fil doit être tenu lâche pour que les points ne fassent pas grigner le tissu de fond. — (Dreyfus, Manuel apiéceur, av. 1953, p. 9)
  3. Scarifier ou fendre le pain avant cuisson. Traditionnellement afin de signer son pain pour le reconnaître dans le four commun.

Synonymes[modifier le wikicode]

faux plis :

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Verbe [modifier le wikicode]

grigner \Prononciation ?\ transitif (conjugaison)

  1. Variante de graignier.

Références[modifier le wikicode]