haridelle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du celtique hardd (« dur, difficile, mauvais ») ou du latin arida (« sèche, maigre »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
haridelle haridelles
(h aspiré)\a.ʁi.dɛl\

haridelle (h aspiré)\a.ʁi.dɛl\ féminin

  1. Mauvais cheval maigre.
    • Cependant, Mousqueton continuait sa route, et, traversant le Pont-Neuf, toujours chassant devant lui ses deux haridelles, il atteignit la rue aux Ours. (Alexandre Dumas, Les Trois Mousquetaires , 1844)
    • À peine le charretier, jurant et indigné, avait-il eu le temps de prononcer avec l’énergie convenable le mot sacramentel : mâtin ! appuyé d'un implacable coup de fouet, que la haridelle était tombée pour ne plus se relever. (Victor Hugo, Les misérables, 1862)
  2. (Péjoratif) Femme grande, sèche et maigre, dont l’extérieur est désagréable à voir.
    • M. Bovary père, brisant une chaise contre les pavés, accusa sa femme d’avoir fait le malheur de leur fils en l’attelant à une haridelle semblable, dont les harnais ne valaient pas la peau. (Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1867)

Synonymes[modifier]

Cheval maigre
carne, rosse, rossinante

Traductions[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Cheval
bourrin, canasson, tocard

Références[modifier]