haridelle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du celtique hardd (« dur, difficile, mauvais ») ou du latin arida (« sèche, maigre »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
haridelle haridelles
(h aspiré)\a.ʁi.dɛl\

haridelle (h aspiré)\a.ʁi.dɛl\ féminin

  1. Mauvais cheval maigre.
    • Cependant, Mousqueton continuait sa route, et, traversant le Pont-Neuf, toujours chassant devant lui ses deux haridelles, il atteignit la rue aux Ours. — (Alexandre Dumas, Les Trois Mousquetaires, 1844)
    • À peine le charretier, jurant et indigné, avait-il eu le temps de prononcer avec l’énergie convenable le mot sacramentel : mâtin ! appuyé d'un implacable coup de fouet, que la haridelle était tombée pour ne plus se relever. — (Victor Hugo, Les misérables, 1862)
  2. (Péjoratif) Femme grande, sèche et maigre, dont l’extérieur est désagréable à voir.
    • M. Bovary père, brisant une chaise contre les pavés, accusa sa femme d’avoir fait le malheur de leur fils en l’attelant à une haridelle semblable, dont les harnais ne valaient pas la peau. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)

Synonymes[modifier le wikicode]

Cheval maigre
carne, rosse, rossinante

Traductions[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Cheval
bourrin, canasson, tocard

Références[modifier le wikicode]