humaniser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du radical latin humanus de humain et -iser.

Verbe [modifier le wikicode]

humaniser \y.ma.ni.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Rendre bon, humain ; civiliser.
    • Le commerce des européens humanisa ces peuples sauvages.
  2. (Familier) Rendre plus traitable, plus favorable.
    • Il se montre fort contraire à vos intérêts, mais on trouvera moyen de l’humaniser.
    • Il ne pouvait vivre avec personne, la société et l’expérience l’ont humanisé.
    • Il commence à s’humaniser.
    • Elle n’est plus aussi revêche, elle s’humanise.

s’humaniser transitif

  1. (En particulier) Se dépouiller de certains sentiments et d’une certaine façon de vivre trop austère.
    • Il s’était jeté dans la retraite, mais il commence à s’humaniser.
    • Son grand nez rouge d’ancien capitaine noceur ne s’humanisait que dans les comptoirs tenus par des femmes. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
  2. Se conformer, s’accommoder à la portée des autres.
    • Les terribles prêcheurs de Seize, les moines qui portaient le mousquet aux processions de la Ligue, s'humanisent tout à coup ; les voilà devenus bénins. C'est qu'il faut bien essayer d’endormir ceux qu'on n'a pas pu tuer. — (Jules Michelet, Le prêtre, la femme, la famille, Paris : Chamerot, 1862 (8e éd.), p.17)

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]