illuminé

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : illumine

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Participe passé adjectivé et substantivé de illuminer.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin illuminé
\i.ly.mi.ne\
illuminés
\i.ly.mi.ne\
Féminin illuminée
\i.ly.mi.ne\
illuminées
\i.ly.mi.ne\

illuminé \i.ly.mi.ne\

  1. Qui est mis en valeur par de forts projecteurs, la nuit ; qui est fortement éclairé. Qui profite d’illuminations pour une fête.
    • Un château illuminé.
    • Les Champs-Élysées illuminés sont une attraction parisienne de Noël.
  2. (Figuré) Éclairé fortement, transformé par la joie.
    • Parfois je m'exerçais sur la flûte. (…) J'entrevoyais une vie merveilleuse, illuminée par des succès, exaltée par l'admiration des foules. J'allais enfin donner issue à cette âme captive qui s'étiole et se désespère au fond de son cachot. — (Duhamel, Confession de Minuit, 1920)
  3. (Religion) Qui est éclairé de la lumière divine.
    • Un couvent illuminé par la sainte qui y habite.

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin illuminé
\i.ly.mi.ne\
illuminés
\i.ly.mi.ne\
Féminin illuminée
\i.ly.mi.ne\
illuminées
\i.ly.mi.ne\

illuminé \i.ly.mi.ne\ masculin

  1. (Figuré) Croyant visionnaire, qui communique avec des entités supérieures.
    • Il a des visions, auxquelles il croit, c’est un illuminé.
    • La reine avait fort peu connu l’illuminée, et son bon sens plein de finesse s’était assez mal accommodé de ses exagérations mystiques. — (Le livre d’or de la famille Bonaparte, Éditeur Administration générale des publications illustrées, 1855)
  2. (Religion) Un de ces mystiques qui, autrefois, se prétendaient éclairés par faveur spéciale, par Dieu ou par la Sainte Vierge.
    • La secte des Illuminés de Bavière.
    • Il faut avouer que, dans une vie de labeur constant comme la nôtre, il faisait bon s'arrêter un instant à écouter les récits incendiaires de ces illuminés. — (Eric-Emmanuel Schmitt, L'Évangile selon Pilate, Albin Michel, 2000. Prologue)
  3. (Par extension) (Familier) Malade mental peu dangereux. Doux dingue qu'il ne faut pas contrarier.
    • À mesure que le temps marche et qu'avec lui s'augmentent le dégoût de ce qui est et l'attente de la vérité, un grand nombre d'esprits, même parmi ceux qui n'ont point cherché, se trouvent plus ou moins illuminés. Tous seront des apôtres ou des prosélytes, des soldats ou des chefs de la foi nouvelle. — (Jouffroy, Comment les dogmes finissent,1823)
    • […] elle est alors identifiée comme l’une de ces enfants formés [sic] par un illuminé à grossir les rangs d’une armée d’agents secrets qui déclencheront la guerre. — (« Salt : Angelina Jolie rallume la guerre froide à elle seule », Le Monde, août 2010)
    • Michelle Obama menacée de mort par une illuminée. — (Plurielle.fr, 24 décembre 2009)

Traductions[modifier]

Forme de verbe [modifier]

Conjugaison du verbe illuminer
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
illuminé

illuminé \i.ly.mi.ne\ masculin singulier

  1. Participe passé masculin singulier de illuminer.

Références[modifier]