khouligan

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Francisation du russe хулиган (« voyou, vaurien, jeune opposant au régime soviétique »), lui même issu de l’anglais hooligan (1898). → voir hooligan

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
khouligan khouligans
\?.li.ɡɑ̃\

khouligan \?.li.ɡɑ̃\ masculin

  1. (Russie) Bandit terrorisant la campagne russe au début du XXème siècle.
    • Les rafles, les arrestations, la relégation, rien ne diminue la horde des khouligans. S’il faut en croire les correspondants de province de la Novoié Vrimia, ces bandes terrorisent encore plus la campagne. — (Bibliothèque universelle et revue suisse, 1910)
    • A l'heure actuelle, le « Paradis des Soviets » compterait une aimable population de plusieurs millions de ces khouligans— (Charles Douniol, Le Correspondant, Volume 306, 1927)
    • Ceux qui portaient l’uniforme des élèves de l’École polytechnique ou de l'Institut technologique, ainsi que celui des étudiants de l’université de Pétersbourg, furent malmenés par ces serviteurs improvisés de l'ordre qui acquirent une fâcheuse réputation sous le nom de bandes noires ou encore sous celui de khouligan, terme emprunté aux Anglais — (Maxime Kovalewsky, La Crise russe, notes et impressions d'un témoin, 1906)
  2. (URSS) Perturbateur de l’ordre public, asocial, dissident, lumpen
    • Il existe en russe sous la forme khouligan, qui signifie « jeune jugé coupable de comportements asociaux et d'hostilité au régime ». À l'origine, le terme désignait, au lendemain de la Révolution d'octobre 1917, de jeunes vagabonds qui circulaient en bande et commettaient des exactions— (Revue générale, Numéros 1 à 4, 1997)
    • . A 14 [ ans ], ils passaient « komsomolets » (diminutif d’Union de la jeunesse communiste). C’était obligatoire et seuls les « khouligan » incurables se voyaient refuser, ce qui représentait un grand risque pour leur statut social et les chances de carrière.— (Alexeï Mikheev, Russia Beyond The Headlines, Du « morveux » au hipster : la jeunesse a un nom, 2013)
    • Quand la critique et le public lui donnent le nom de « khouligan », il l’accepte. Il est possible qu’il y voie un avantage direct, qu’il croie que ce nom augmentera son succès. — (Frances De Graaff, Serge Ésénine (1895-1925): sa vie et son oeuvre, 1933)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • hooligan sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg