kouligan

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Francisation du russe хулиган (« voyou, vaurien, jeune opposant au régime soviétique »), lui même issu de l’anglais hooligan (1898). → voir hooligan

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
kouligan kouligans
\?.li.ɡɑ̃\

kouligan \?.li.ɡɑ̃\ masculin

  1. (Russie) (Rare) Variante orthographique de khouligan
    • Une foule hurlante, composée de gardes rouges, de matelots, d’ouvriers sans travail, d’un ramassis de vagabonds et de « kouligan », se tenait derrière les barricades construites à l’aide de pile de bois et de tonneaux. — (Gabriel Domergue, Du plaisir, de la boue, du sang: La Russie rouge , 1919.)
    • Avant la guerre, c’était un « kouligan », comme disaient ses voisins, comme disait aussi sa propre mère qui se plaignait de lui. Elle faisait des lessives, sa mère, c’est un travail pénible, et avec ça son fils lui en faisait voir de toutes les couleurs: dès qu’elle gagnait trois sous ce bon à rien allait les boire, et en plus il lui cognait dessus— (Aleksej Michajlovic Remizov (1877- 1957), Russie dans la tourmente, traduit du russe par Anne-Marie Tatsis-Botton.)
    • On lui « raccrocha » 5 ans de prison, comme « kouligan ». Il ne retourna à notre camp qu’en décembre 1977, et, en avril de l’année suivante, ayant purgé sa peine « politique », il fut transféré dans un camp de droit-commun. — (Contrepoint, Numéros 35 à 38, 1980.)


Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]