lectrice

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1549) Du latin lectrix (« celle qui lit »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lectrice lectrices
\lɛk.tʁis\

lectrice \lɛk.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : lecteur)

Une lectrice
  1. Celle qui lit seule et silencieusement un ouvrage pour son plaisir ou pour s’instruire.
    • Par exemple, avez-vous quelquefois réfléchi à certains mots irréguliers de notre langue qui ne prennent pas le féminin, comme les autres mots de la même famille, tels que : poëte, auteur, écrivain, peintre, sculpteur, architecte, compositeur, littérateur, etc. ? Pourquoi ne dit-on pas : peintresse, architectesse, poëtesse, comme on dit : prophétesse ou prêtresse ; ni sculptrice ou autrice, comme on dit : actrice ou lectrice ; ni littérateuse ou compositeuse, comme on dit : chanteuse ou danseuse ; ni écrivaine, comme on dit : souveraine ? Pourquoi, dans ces cas-là, faut-il avoir recours à la périphrase : une femme auteur, une femme peintre, une femme compositeur, et ainsi de suite ? — (Émile Deschamps« Mémoire sur les femmes littéraires », dans L'investigateur : journal de la Société de l'Institut historique, 1847, 7, 2e série, p. 121)
    • Il pleut, une de ces pluies allègres de printemps dont la lectrice, penchée sur ses archives, ne perçoit rien : ce qu'elle a sous les yeux a effacé les lilas, le moteur, la pluie et jusqu'à la bibliothèque. — (Claude Crozon, D’un autre monde, Paris, Robert laffont, 2013).
  2. Bénévole qui lit à haute voix pour une ou plusieurs personnes.
    • C’est une lectrice médiocre, sa voix est monotone.
    • Dans les maisons d’éducation religieuses, il y a ordinairement une lectrice de semaine pour lire au réfectoire.
  3. Personne dont l’office, la fonction est de faire la lecture à un personnage important pour le distraire.
    • Mlle de Chantoiseau, lectrice de la reine.
  4. Personne dans une maison d’édition qui effectue une présélection des manuscrits destinés à être publiés.
    • « Oui, assure Louis Gardel, président du comité de lecture du Seuil depuis dix ans. Au bout de trois pages, on a une première idée de la qualité. Et on décèle aussitôt un ton nouveau. » Justine Lévy, lectrice à mi-temps chez Stock, cherche, elle aussi, la perle rare. — (Antoine Guillot , « Ce qu'il advient des manuscrits », Radio France. Mis en ligne le 17 février 2012).
  5. Répétitrice chargée de compléter dans sa langue maternelle l’enseignement d’un professeur de langues étrangères.
    • Lectrice en langue française à l’Université d’Upsal.
  6. (Religion) Dans la liturgie chrétienne, celle qui lit les textes sacrés lors d’un office religieux.
    • Lecture de la Parole (Évangile du dimanche) Le lecteur ou la lectrice prend le lectionnaire du dimanche là où il a été déposé avant la célébration, et se rend à l’ambon, près de la croix, pour proclamer l’évangile du dimanche face à l’assemblée. — (Liturgie catholique , « Célébrer le dimanche », Service National de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle. Mis en ligne le 16 août 2018).

Synonymes[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus lectrice figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : livre.

Hyponymes[modifier le wikicode]

Holonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • lectrice sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • lectrice dans le recueil de citations Wikiquote Wikiquote-logo.svg

Références[modifier le wikicode]

Latin[modifier le wikicode]

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

lectrice \Prononciation ?\

  1. Ablatif singulier de lectrix.