pevare

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Breton[modifier]

Étymologie[modifier]

(Adjectif et nom) De pevar (« quatre »).
(Adverbe interrogatif) De pe (« quel ») et mare (« période, moment »).

Adjectif [modifier]

pevare \pe.ˈvɑː.re\

  1. Quatrième.
    • Ar struskañval a redas steppennou an Eufrat betek ar pevare kantved goude H. S. — (Meven Mordiern, Istor ar bed, in Gwalarn, niv. 99, Cʼhwevrer 1937, p. 58)
      L’autruche courut les steppes de l’Euphrate jusqu’au quatrième siècle après J.C.

Note[modifier]

Pevare s’utilise aussi bien avec des noms masculins qu’avec des noms féminins.

Synonymes[modifier]

Nom commun [modifier]

pevare \pe.ˈvɑː.re\ masculin et féminin identiques

  1. Quatrième.
    • Ar pevare eus ar cʼhoarezed ne oa ket ken taer. — (Andersen, Placʼhig Vihan ar Mor, traduit par Roparz Hemon, in Gwalarn, niv. 106-107, Gwengolo-Here 1937, p. 76)
      La quatrième des filles n’était pas aussi hardie.
    • Aze ’zo tri gorf marv o cʼhortoz ar mare,
      Cʼhwi, Yannig ’r Bon-Garçon, ’vezo ar pevare.
      — (Yannig ar paotr-mat, in Arvor, niv. 131, 18 Gouere 1943, p. 4)
      Il y a là trois corps morts qui attendent l’occasion (pour être enlevés), vous, Yannick le Bon-Garçon, vous serez le quatrième.

Adverbe interrogatif [modifier]

pevare \pe.ˈvɑː.re\

  1. Quand.
    • Mignon yaouank, emezi, pegoulz e vezocʼh dieub ?' — (Youenn Drezen, Sizhun ar Breur Arturo, Al Liamm, 1971, p. 40)
      Jeune ami, dit-elle, quand serez-vous libre ?
    • Ar paotr-se a zo ken diwezhat ken na dle ket gouzout pegoulz e kan ar goukoug. — (Fañch an Uhel, Kontadennoù ar Bobl /1, Éditions Al Liamm, 1984, p. 271)
      Ce garçon est si arriéré qu’il ne doit pas savoir quand chante le coucou.

Variantes[modifier]

Synonymes[modifier]