pogo

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Pogo

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pogo pogos
\po.ɡo\
Un pogo.

pogo \po.ɡo\ masculin

  1. Danse et bousculade lors de concerts de rock où tout le monde saute et se pousse les uns contre les autres.
    • Depuis que les langoustines se faisaient tatouer comme des matafs et que les branlotins dansaient le pogo avec le fond du grimpant au niveau des genoux, [...] Larouche avait une fâcheuse tendance à prendre les jeunes pour des cons. — (Luc Baranger, Maria chape de haine, ch. I, Baleine, 2010)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pogo pogos
\po.ɡo\
L’intérieur d’un pogo.

pogo \po.ɡo\ masculin

  1. Saucisse fumée enrobée de pâte à frire, le tout planté sur un bâtonnet avant la cuisson.
    • Sans le vouloir, la parlementaire a contribué à associer la simplicité d’esprit à un mets de la cuisine rapide, la célèbre saucisse sur bâtonnet, mieux connue sous le nom de pogo — (Normand Provencher , « Quand le pogo devient symbole politique » sur LeSoleil.com, Groupe Capitales Médias. Mis en ligne le 29 mars 2017)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • pogo sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Vieux haut allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du proto-germanique *bugô.

Nom commun [modifier le wikicode]

pogo masculin

  1. Arc, demi-cercle.

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

  • Moyen haut-allemand : boge

Références[modifier le wikicode]

  • Rudolf SchützeichelAlthochdeutsches Wörterbuch, Max Niemeyer Verlag, Tübingen, 1989, 4e édition revue