prosaïque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XVe siècle) Du latin prosaicus (« écrit en prose »), de prosa (« prose »).

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
prosaïque prosaïques
\pʁo.za.ik\
ou \pʁɔ.za.ik\

prosaïque \pʁo.za.ik\ ou \pʁɔ.za.ik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui tient de la prose, qui tient trop de la prose.
    • Terme, expression, style prosaïque.
    • Vers prosaïques.
  2. (Figuré) Qui manque d’élégance, de distinction.
    • Oui, plaisanterie à part, elle contient ce que je souhaitais, une expression de sentiments prosaïques aussi nécessaires à la famille que l’air au poumon. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • La troisième est une ère prosaïque et pédantesque; à elle la dernière partie du Roman de la Rose, recueil de science aride, dans lequel il n’y a de remarquable que la satire, la satire toujours puissante contre une époque qui approche de sa fin. (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française au moyen-âge, Revue des deux Mondes, 1839, tome 19)
    • Le sociographe s'interroge : « Quoi de neuf dans le domestique ? » Ah ! Quelqu'un s'intéresse au domestique ! Mais n'est-ce pas vraiment trop prosaïque, voire un tantinet vulgaire, le domestique ? Au fait, qu'est-ce que le domestique ? (Le Sociographe, n°11 : Quoi de neuf dans le domestique, Champ social Éditions, 2003)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]