rétrogradation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunté au bas latin retrogradatio (« mouvement rétrograde, rétrogradation ») [1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rétrogradation rétrogradations
\ʁet.ʁɔ.ɡʁa.da.sjɔ̃\

rétrogradation \ʁet.ʁɔ.ɡʁa.da.sjɔ̃\ féminin

  1. Mouvement rétrograde.
    • Marx […] ne songeait pas qu'il pût se produire une révolution ayant un idéal de rétrogradation ou même de conservation sociale. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.II, La décadence bourgeoise et la violence, 1908)
  2. (Astronomie) (En particulier) Mouvement par lequel certains corps célestes semblent se déplacer en sens inverse des signes du zodiaque.
    • La rétrogradation de Mars, de Jupiter.
  3. (Par extension) Mouvement rétrograde des points équinoxiaux.
    • Les rétrogradations du soleil et de la lune peuvent survenir en raison de l’obliquité du ciel qui se trouve par moments contraint à obliquer ; […]. — (Épicure, Lettre à Pythoclès, traduction anonyme.)
  4. (Militaire) Mesure disciplinaire par laquelle un sous-officier est reporté à un grade inférieur.
  5. (Par extension) (Éducation) (France) Déplacement d’un professeur vers un poste moins élevé dans la hiérarchie ressentie de l’Éducation Nationale.
    • À la rentrée, les six profs apprennent qu’en plus de la plainte au pénal le rectorat a engagé une procédure disciplinaire. Ils risquent un blâme, une rétrogradation ou, pire, une révocation. — (Jérôme Canard, La saga des tableaux noirs, Le Canard Enchaîné, 13 septembre 2017, page 5)
    • La rétrogradation d’un sous-officier.
  6. (Automobile) Fait de passer une vitesse inférieure.

Prononciation[modifier le wikicode]


Antonymes[modifier le wikicode]

Militaire :

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]