rühren

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich rühre
2e du sing. du rührst
3e du sing. er rührt
Prétérit 1re du sing. ich rührte
Subjonctif II 1re du sing. ich rührte
Impératif 2e du sing. rühre
rühr!
2e du plur. rührt!
Participe passé gerührt
Auxiliaire haben
voir conjugaison allemande

rühren \ryː.rən\ (voir la conjugaison)

  1. Toucher, concerner.
    • Er ist von der schlechten Nachricht gerührt.
      Il est touché par la mauvaise nouvelle.
  2. (Cuisine) Mélanger, brouiller, touiller, remuer.
    • Den Milchreis auf kleiner Flamme quellen lassen und dabei ständig rühren, damit er nicht anbrennt.
      Laisser gonfler le riz au lait à feu doux, en remuant constamment pour qu’il ne brûle pas.
  3. Venir de, être causé par.
    • Das rührt daher, dass… – Ça vient du fait que…
    • Dieses besondere Verhältnis zu Israel rührt aus unserer historischen Verantwortung: Es war die Generation meiner Großeltern, die jüdisches Leben in Deutschland und Europa vernichten wollte. — (Robert Habeck, « Rede zu Israel und Antisemitismus », dans Bundesministerium für Wirtschaft und Klimaschutz, 1 novembre 2023 [texte intégral])
      Cette relation particulière avec Israël provient de notre responsabilité historique : c'est la génération de mes grands-parents qui a voulu détruire la vie juive en Allemagne et en Europe.
  4. (Pronominal) Bouger.
    • Selbst als Stalin nach einem Trinkgelage mit den Parteifreunden auf seiner Datscha bei Moskau in der Nacht auf den 1. März 1953 einen Schlaganfall erlitt und am nächsten Morgen nach dem Anklopfen keinen Ton von sich gab, traute sich niemand in sein Zimmer, wo er im Pyjama am Boden lag und sich nicht rührte. — (Inna Hartwich, « Sein Geist in Putins Russland », dans taz, 5 mars 2023 [texte intégral])
      Même lorsque Staline a été victime d’une attaque cérébrale après une beuverie avec les amis du parti dans sa datcha près de Moscou dans la nuit du 1er mars 1953 et qu'il n'a pas émis le moindre son le lendemain matin après que l'on avait frappé à sa porte, personne n'a osé entrer dans sa chambre, où il était allongé par terre en pyjama et ne bougeait pas.
    • Die Ratten sterben eben auf der Straße und die Menschen in ihrem Zimmer. (...) Solange jeder Arzt nur von zwei oder drei Fällen Kenntnis hatte, war niemand auf den Gedanken gekommen, sich zu rühren. Aber eigentlich genügte es, dass jemand darauf kam, sie zusammenzuzählen. Das Ergebnis war bestürzend. — (Albert Camus, traduit par Uli Aumüller, Die Pest, Rowohlt Verlag, 1997)
      C’est que les rats meurent dans la rue et les hommes dans leur chambre. (...) Aussi longtemps que chaque médecin n’avait pas eu connaissance de plus de deux ou trois cas, personne n’avait pensé à bouger. Mais, en somme, il suffit que quelqu’un songeât à faire l’addition. L’addition était consternante.

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]