remorque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : remorqué

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Déverbal sans suffixe de remorquer.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
remorque remorques
\ʁə.mɔʁk\
Une remorque. (3)

remorque \ʁə.mɔʁk\ féminin

  1. Action de remorquer.
    • Le commandant en chef répartira les bâtimens de l’escorte de manière à empêcher ' que les navires du convoi ne s'écartent, qu'aucun bâtiment étranger ne s'introduise parmi eux pendant la nuit, et que la remorque puisse être donnée promptement aux traîneurs. — (« Ordonnance du Roi sur le service des Officiers, des élèves et des maîtres, à bord de bâtiments de la Marine royale (bull. 199, n° 7581) », du 31 octobre 1827, point 112, dans Collection complète des lois, décrets, ordonnances, règlemens,… , par J. B. Duvergier, tome 27, 2e éd., Paris : chez A. Guyot & Scribe, 1838, page 408)
    • Conduire un bateau à la remorque.
    • Traîner à la remorque.
    • Prendre à la remorque.
    • Prendre en remorque une voiture qui est en panne.
    • L’œil de Marino, incrédule, errait d’un visage à l’autre, stupidement docile au choc alterné des voix, à ce brusque réveil d’énergie – déjà à la remorque, réduit à une défensive sans espoir. — (Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes, José Corti, 1951)
    • J’avais depuis l’avant-veille le sentiment d’être en contact avec une chaîne d’événements qui m’avait pris en remorque. — (Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes, José Corti, 1951)
  2. (Par ellipse) (Marine) Câble de remorque par lequel un bâtiment est attaché à celui qui le remorque.
    • […] ; les prouviers de chaque barque portaient à cet effet une hache et n'hésitaient pas, en cas de de nécessité, à couper la remorque de bateaux suivants, qui allaient s'engloutir dans les flots ou se briser sur les écueils. — (Ch . Lavaud, « Rapport sur les voies navigables de la vallée du Rhône », dans les Mémoires de la Société des ingénieurs civils de France, octobre 1912, page 548)
    • La mer est dure et houleuse, le remorquage pénible. A midi, la remorque casse et le motor yacht me quitte fort vite en me saluant, car il désire rentrer avant l'arrivée du grain. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  3. (Transport) Véhicule sans moteur, tiré par un autre.
    • Il n'est pas rare de voir les maraîchers rétais charger le varech providentiel sur leurs remorques pour en engraisser les parcelles de pommes de terre. — (52 week-ends en France, Le Petit Futé, 2011, page 89)
    • À l'autre extrémité de l’aire, une table de pique-nique et une baraque à frites, cadenassée. Hier soir, dans l'obscurité, on aurait pu la prendre pour une camionnette publicitaire, pour la benne ou la remorque d'un camion. — (Sara Baume, Dans la baie fauve, Les Éditions Noir sur Blanc, traduit de l'anglais (Irlande) par France Camus-Pichon, 2017)

Synonymes[modifier le wikicode]

Véhicule tiré par un autre

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe remorquer
Indicatif Présent je remorque
il/elle/on remorque
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je remorque
qu’il/elle/on remorque
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
remorque

remorque \ʁə.mɔʁk\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de remorquer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de remorquer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de remorquer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de remorquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de remorquer.

Prononciation[modifier le wikicode]


Voir aussi[modifier le wikicode]

  • remorque sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]