rogation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin rogatio issu de rogō , demander.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rogation rogations
\ʁɔ.ɡa.sjɔ̃\

rogation \ʁɔ.ɡa.sjɔ̃\ féminin

  1. (Antiquité) Projet de loi présenté au peuple de la Rome antique.
  2. (Religion catholique) (Au pluriel) Prières publiques accompagnées de processions, que l’Église fait pour obtenir de bonnes récoltes, pendant les trois jours qui précèdent la fête de l’Ascension.
    • Au mois de mai, le jour des Rogations, j’entendis des voix nombreuses, mais faibles, très-faibles, qui chantaient des prières, en parcourant le jardin du couvent. […], je distinguai « Te rogamus, audi nos », le chant d’espérance qui appelle sur la nature féconde la bénédiction du Dieu de vie. — (Jules Michelet, Du prêtre, de la femme, de la famille, 3e éd., Hachette & Paulin, 1845, p.94)
    • Dans toute la contrée, il y avait des processions, des rogations, des flagellations, pour demander à Dieu d’ouvrir les mains de sa miséricorde et d’en laisser tomber la pluie. — (Cervantès, Don Quichotte, trad. Aline Schulman, Seuil, 1997, vol. 1, p. 510)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin rogātiō issu de rogō (« demander »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rogation
\ɹəʊˈgeɪ.ʃən\
rogations
\ɹəʊˈgeɪ.ʃənz\

rogation

  1. (Religion) Rogations.

Prononciation[modifier le wikicode]