notaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin notarius (« secrétaire, sténographe »), étymologiquement, un notaire est celui qui prend des notes.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
notaire notaires
\nɔ.tɛʁ\

notaire \nɔ.tɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Droit civil) Officier ministériel qui reçoit ou rédige les contrats, les obligations, les transactions et les autres actes volontaires et leur confère l’authenticité.
    • Le notaire certifiant que les testatrices ont voulu faire une disposition en sa faveur, il n’y a de prouvé que sa faute ; et sa responsabilité en est la conséquence. Si les testatrices devaient savoir qu’elles étaient ses créancières, devait-il ignorer qu’il était leur débiteur ? — (François-Antoine Vazeille, Résumé et conférence des commentaires du Code civil, sur les successions, donations et testamens, tome 2, Clermont-Ferrand : chez Thibaud-Landriot & Riom : chez Thibaud fils, 1837, page 542)
    • Ce notaire n’était pas le petit notaire de Sterne, mais un gros et gras notaire de Paris, un de ces hommes estimables qui font une sottise avec mesure, mettent lourdement le pied sur une plaie inconnue, et demandent pourquoi l'on se plaint. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Pour 20 Minutes, Thierry Delesalle, président de la commission Conjoncture immobilière des notaires du Grand Paris, et Michel Platero, président de la Fnaim du Grand Paris, tentent d’éclairer un peu la situation de l’immobilier dans la capitale. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 7 octobre 2022, page 3)
    • Lui, le père Henrouille, il avait été petit clerc chez un notaire au boulevard Sébastopol pendant cinquante ans. Aussi, en connaissait-il des histoires de dilapidations de fortunes ! — (Louis-Ferdinand Céline Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)
  2. (Désuet) Épouse d’un notaire.
    • Elles enrageront bien davantage, quand elles vous entendront dire : adieu, monsieur le commissaire ; adieu, ma cousine, la notaire, la procureuse ; messieurs les bourgeois, doucereux robins, mauvais plaisants du quartier ; adieu le Marais, l'île Saint-Louis, maisons où l'on va, de porte en porte, s'ennuyer ou faire un quadrille. — (D’Allainval, L’École des bourgeois, comédie en trois actes, Paris, 1878 (1re édition 1728))

Dérivés[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • notaire sur l’encyclopédie Wikipédia

Références[modifier le wikicode]