satisfaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin satisfacere, de satis (« suffisamment, autant qu'il faut »), et facere (« faire »).

Verbe[modifier]

satisfaire \sa.tis.fɛʁ\ transitif, intransitif ou pronominal 3e groupe (conjugaison) (pronominal : se satisfaire)

  1. Contenter ; donner satisfaction.
    • De temps en temps, il en détache de menus fragments, il en agite de pauvres petites images, comme pour mieux aguicher notre curiosité, avec l'intention, peut-être ironique, de ne la satisfaire jamais. (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • Aucun dealeur local ne peut satisfaire la totalité de la nouvelle demande de cannabis et les jeunes les plus téméraires s’aventurent dans les cités des environs pour s'approvisionner, […]. (Thomas Sauvadet, Jeunes de rues et trafic de stups, dans Agora : Débats/jeunesse n° 48, L'Harmattan, octobre 2008, p.94)
    • Un enfant qui satisfait son père et sa mère.
    • C’est un homme qui satisfait tous ceux qui ont affaire à lui.
    • On ne peut satisfaire tout le monde.
    • Satisfaire sa passion, sa colère, son ambition, sa vanité, sa curiosité, etc., Se laisser aller aux mouvements de sa passion, de sa colère, de son ambition, etc., et exécuter ce qu’elles conseillent.
    • Satisfaire un besoin, faire ce que ce besoin exige.
  2. (Vieilli) Donner à quelqu'un la réparation qu'il attend.
    • Satisfaire ses créanciers, leur payer ce qui leur est dû.
    • Une femme n’est pas tenue de satisfaire de sa dot les créanciers de son mari, à moins qu’elle ne se soit obligée envers eux.
  3. Plaire à.
    • Satisfaire l’esprit, les sens, le goût, la vue, l’oreille, etc.
    • Cette musique satisfait l’oreille.
    • Cet objet satisfait la vue.
    • Ce discours satisfait l’esprit, la raison.
  4. intransitif Faire ce qu’on doit par rapport à quelque chose, s’acquitter d’une obligation, répondre à une exigence.
    • Pendant longtemps l’airain satisfit à toutes les exigences de la civilisation ; il servait aux arts de la paix comme à ceux de la guerre, […]. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.177)
    • Satisfaire à ses obligations, à la loi, à un paiement.
    • Satisfaire à une objection, Y répondre.
    1. Note: Satisfaire est toujours accompagné de la préposition à lorsqu’il est suivi d’un complément indirect. Voir Office québécois de la langue française.
  5. (Pronominal) Contenter le désir qu’on a de quelque chose.
    • L’accidentologue, chargé d'étudier l’état de la chaussée, rendra un mémoire d’honoraires de 6 500 euros. L'expert automobile se satisfera de 4 800 euros. (Jacques Barillon & ‎Paul Bensussan, Le Désir criminel, Odile Jacob, 2004, p.174)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]