serment

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin sacramentum qui donne successivement sagrament (842, Serments de Strasbourg) ; (XIIe siècle) sairement, puis serement (1415, Charles d'Orléans) serment, → voir sacrement.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
serment serments
\sɛʁ.mɑ̃\
Le Serment des Horaces

serment \sɛʁ.mɑ̃\ masculin

  1. Affirmation ou promesse faite en attestant Dieu, un être ou un objet sacré.
    • Les faux serments que la justice autorise en France, ne doivent-ils pas être à jamais proscrits ? (Comte de Sanois, Questions proposées à toutes les assemblées, par un membre de la noblesse de celle de Meaux, 13 mars 1789)
    • Suivant le caractère des barbares, dont la fougue est violente, mais de peu de durée, ils se réconcilièrent en faisant de nouveau le serment de ne rien entreprendre l’un contre l’autre. (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568))
    • Tout homme qui obtient ce qu'il désire, ou qui va l'obtenir, veut la durée : rien de plus naturel que les serments prodigués par les amoureux. Le bonheur spontané veut la durée. Mais de la durée vient l’ennui : c'est pourquoi beaucoup les confondent. (Denis de Rougemont, Comme toi-même : Essais sur les Mythes de l'Amour, Albin Michel, 1961, p.147)
  2. (France) (Histoire) Promesse de respecter la constitution civile du clergé que faisaient les prêtres.
    • […] ; il étoit destiné, quand la révolution arriva, à occuper une des premières chaires dans l'université de Reims. Son refus de serment l'obligea de s'expatrier ; […]. (L'Ami de la religion et du roi : journal ecclésiastique, politique et littéraire, n° 964,‎ 5 novembre 1823, p. 397.)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien occitan[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin sacramentum.

Nom commun[modifier]

serment masculin

  1. Serment.

Références[modifier]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844