sybarite

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Sybarite

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin Sy̆barita, du grec Συβαρίτης, Sybarites désignant les habitants de « Sybaris », ville de la Grande Grèce dont les habitants étaient réputés être le peuple le plus corrompu et le plus amolli de l’Antiquité.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
sybarite sybarites
\si.ba.ʁit\

sybarite \si.ba.ʁit\ masculin et féminin identiques

  1. Qui appartient à Sybaris ou à ses habitants.
  2. (Par extension) Qui est mou, efféminé, corrompu, qui vit dans les plaisirs et la luxure comme les Sybarites.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sybarite sybarites
\si.ba.ʁit\

sybarite \si.ba.ʁit\ masculin

  1. Personne qui mène une vie molle et voluptueuse, par allusion aux anciens habitants de la ville de Sybaris.
    • Ce sybarite enfin qui ne veut autour de lui que fleurs, parfums et pierreries, femmes jeunes et vives. — (Eugène Sue, Kernok le pirate, 1830)
    • Croire que le monde est un lieu de délices où l’on ne doit avoir que du plaisir, c’est la rêverie d’un Sybarite. — (Voltaire, Vingt-cinquième lettre sur les Pensées de Monsieur Pascal)
    • Elle [la classe ouvrière] est comme un peuple d’ilotes au milieu d’un peuple de sybarites. — (Louis Napoléon Bonaparte, L’extinction du paupérisme, 1844)
    • L’été, l’on couche généralement dans la rue, les uns sur leur manteau, les autres sur une couverture de mule ; ceux-ci sur un sac rempli de paille hachée (ce sont les sybarites), ceux-là tout uniment sur le sein nu de la mère Cybèle avec un grès pour oreiller. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Quelles que soient les motivations de celui qui régna pendant dix ans sous le nom d’Édouard VII (1901-1910), Bertie est rentré dans l’histoire avec la réputation non usurpée de jouisseur, de sybarite impénitent, voire de débauché. — (Stéphane Bern, Édouard VII, le débauché, Le Point no 2 153-2 154 du 26 décembre 2013)

Variantes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • sybarite sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin sybarīta, issu de « Sybaris », ville de la Grande Grèce dont les habitants sont réputés être le peuple le plus corrompu et le plus amolli de l’antiquité.

Adjectif [modifier le wikicode]

sybarite \ˈsɪb.ər.aɪt\

  1. Sybarite (voir définition ci-dessus).

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • Royaume-Uni (Sud de l'Angleterre) : écouter « sybarite [Prononciation ?] »

Voir aussi[modifier le wikicode]