corrompre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin corrumpere (« briser totalement »).

Verbe [modifier le wikicode]

corrompre \kɔ.ʁɔ̃pʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Gâter, altérer, changer en mal.
    • Il allait quelquefois chez Zadig, et se mettait à table sans être prié : il y corrompait toute la joie de la société, comme on dit que les harpies infectent les viandes qu'elles touchent. — (Voltaire, Zadig ou la Destinée, IV. L'envieux, 1748)
    • Le bonheur de t'avoir est toujours corrompu par la perspective de te perdre. — (San Antonio, Réflexions définitives sur l'au-delà, S-A 9 , Fleuve noir, 2000)
    • La viande se corrompt par les grandes chaleurs.
    • La langue latine commença à se corrompre peu de temps après Auguste.
  2. Séduire, débaucher.
    • Il fut tué par un des siens dont il avait voulu corrompre la femme.
    • Socrate fut accusé de corrompre la jeunesse.
  3. (Par extension) Engager quelqu'un par des dons, des promesses, ou par d'autres moyens, à faire quelque chose contre son devoir, sa conscience, contre l'honneur, etc.
    • La justice est faussée, et ceux qui élèvent la voix au nom du peuple, on les corrompt ou on les supprime, et ceux qui le servent le volent. — (Chevalier Léopold de Sacher-Masoch; Le Legs de Caïn (Contes Galiciens), traduction anonyme de 1874)
  4. (Technique) Plier, rompre à force de plier.
    • Corrompre un métal, un cuir.

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin corrumpere.

Verbe [modifier le wikicode]

corrompre

  1. Corrompre, souiller.

Variantes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Catalan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin corrumpere (« briser totalement »).

Verbe [modifier le wikicode]

corrompre [Prononciation ?] transitif ou pronominal

  1. Corrompre.

Voir aussi[modifier le wikicode]