bribe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Origine incertaine. Voyez brimber, briber (« mendier »), apparenté à l’espagnol bribar « mener une vie de vagabond ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bribe bribes
\bʁib\

bribe \bʁib\ féminin

  1. Petit, insignifiant morceau de pain ou de nourriture laissé à un déshérité.
    • Manger une bribe de pain.
  2. Les restes d’un repas ou de nourriture.
    • Il n’avait à manger que les bribes de viande qu’on voulait bien lui laisser.
    • Cela se changeait promptement en un déjeuner dont j’étais le pourvoyeur, et qu’il partageait avec un autre camarade ; car pour moi, très content d’en avoir quelques bribes, je ne touchais pas même à leur vin. — (Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions, 1782-1789, Livre I)
  3. (Figuré) Toute sorte de restes ou de morceaux, notamment de paroles.
    • C'était [Villars] un répertoire de romans, de comédies et d’opéras dont il citait à tout propos des bribes. — (Louis de Rouvroy, 111, 203.)
    • Si j'avais le moindre crédit, quelques bribes à leur jeter, ils seraient tous à mes pieds. — (Paul-Louis Courier, I, 86)
    • Je sais qu’un homme qui fait des vers mieux que moi a récité des bribes fort jolies d’un petit poème […] — (Voltaire, Lett. Schomberg, 5 janv. 1770.)
    • Des souvenirs lui revenaient par bribes. Il se remémorait le bonheur qu'il avait découvert à marcher dans les champs ou à travers les bois. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Culture du bannissement
      Cette tendance n’est pas unique aux États-Unis, bien sûr. On vit aussi chez nous les effets de ce mouvement qui, au nom du redressement de torts réels subis par certains groupes, s’empare de bribes de pouvoir à sa portée pour ostraciser les symboles de la culture dominante et faire taire toute voix qui indispose.
      — (Pierre Martin, La gauche «woke», alliée du trumpisme, Le Journal de Montréal, 18 février 2021)
    • C’est un livre composé des bribes de vingt autres.
    • J’étais loin de l’orateur, je n’ai eu que des bribes de son discours.
  4. (Télécommunications) Dans un signal numérique formé selon une loi déterminée à partir d’un élément de donnée, une des parties émises successivement, qui possède des caractéristiques distinctes des autres.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français briber (« mendier ») passé au sens de « extorquer par malice, par des menaces » et apparenté à bribe → voir brimber en ancien français.
Le nom est le déverbal du verbe.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bribe
\braɪb\
bribes
\braɪbz\

bribe \braɪb\

  1. Pot-de-vin, dessous-de-table.
  2. Présent offert à un responsable pour qu’il agisse dans l’intérêt d’un tiers et non de l’institution qu’il représente.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Verbe [modifier le wikicode]

Temps Forme
Infinitif to bribe
\braɪb\
Présent simple,
3e pers. sing.
bribes
\braɪbz\
Prétérit bribed
\braɪbd\
Participe passé bribed
\braɪbd\
Participe présent bribing
\braɪb.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

bribe \braɪb\ transitif

  1. Verser un pot-de-vin.
  2. Soudoyer.
  3. Corrompre (en offrant un présent).

Prononciation[modifier le wikicode]

  • (États-Unis) : écouter « bribe [braɪb] »

Voir aussi[modifier le wikicode]