tiède

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : tiede

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin tĕpĭdus qui donne tieve en ancien français ; tiède est issu des dialectes de l’est de la France.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
tiède tièdes
\tjɛd\

tiède \tjɛd\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est entre le chaud et le froid.
    • De l’eau tiède.
    • Un bain tiède.
    • Un vent tiède.
    • Un corps encore tiède.
  2. (Figuré) Qui manque d’ardeur, de ferveur, de zèle.
    • Un amant tiède.
    • Une dévotion tiède.
    • Je l’ai trouvé bien tiède sur cette affaire.
    • Il est devenu bien tiède pour ses amis.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tiède tièdes
\tjɛd\

tiède \tjɛd\ masculin

  1. Personne qui manque d’ardeur, de ferveur, de zèle.
    • Les tièdes ne sont pas agréables à Dieu.
    • Les vomisseurs de tièdes n'aiment pas Luc parce qu'ils le trouvent trop bien élevé, trop policé, trop homme de lettres. (Emmanuel Carrère, Le Royaume, 2014, p. 577)

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tiède tièdes
\tjɛd\

tiède \tjɛd\ féminin

  1. (Suisse) Forte chaleur.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]