treiñ

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : trein

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du vieux breton troim.
Dérivé de tro avec le suffixe -iñ.
Mentionné dans le Catholicon (treiff).
À comparer avec les verbes troi en gallois, trelya en cornique (sens identique).

Verbe [modifier le wikicode]

Mutation Infinitif
Non muté treiñ
Adoucissante dreiñ
Spirante zreiñ

treiñ \ˈtrɛĩ\ intransitif-transitif direct (conjugaison), base verbale tro- (pronominal : en em dreiñ)

  1. Tourner, se tourner.
    • Ne ree ken med trei ha distrei en e wele. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 537)
      Il ne faisait que se tourner et se retourner dans son lit.
  2. Mettre bas.
    • Ne gredas ket al Leoniad e cʼhelle eur gazeg trei eun eal. — (Yann ar Flocʼh, Koñchennou eus Bro ar Ster Aon, Kemper, 1950, p. 282)
      Le Léonard ne crut pas qu’une jument pouvait mettre bas un ange.
  3. (Par extension) Transformer, se transformer, changer, se changer en.
  4. (Par extension) Traduire (une langue), convertir (une monnaie).

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]