trip

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l'anglais trip (« voyage »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
trip trips
\tʁip\

trip \tʁip\ masculin

  1. (Anglicisme) Aventure.
    • Monk n’a plus personne sur le dos. Il règne en maître absolu. Et ça tombe bien, parce que c’est justement le moment, en février 59, où il va s’offrir le trip le plus mégalo qu’un pianiste puisse s’offrir : se voir joué par un grand orchestre. — (Laurent de Wilde, Monk, 1996, collection Folio, page 241)
  2. (Familier) (Anglicisme) Défonce.
    • Un trip d’acide à Woodstock.
    • […] comme dans certains « états modifiés » de la conscience décrits chez des sujets à l’occasion d’un trip psychédélique pharmacologique sous LSD, mescaline ou autre substance hallucinogène. — (Lionel Naccache, Le Nouvel Inconscient : Freud, le Christophe Colomb des neurosciences, Odile Jacob, 2009, page 275)
  3. (Familier) Expérience sensorielle comparable à celle qu'on éprouve en consommant une drogue psychotrope.
    • Dans le métro, observe comme les bébés regardent autour d’eux : ils sont en plein trip, c’est évident. — (Amélie Nothomb, Le Voyage d'hiver, Albin Michel, 2009, page 94)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • trip sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français treper, triper, apparenté à tramp, trap, trample.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
trip
\ˈtrɪp\
trips
\ˈtrɪps\

trip \ˈtrɪp\

  1. Voyage.
    • This particular trip, combined with years of pursuing wahoo on standard long-range outings, provided a number of lessons applicable to fly fishing these wild ones. — (Nick Curcione, Orvis Guide to Saltwater Fly Fishing, 2008, page 187)
  2. Déplacement.
    • I'm on a business trip right now. - en déplacement
  3. Course, trajet que fait une voiture d’un lieu à un autre.

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Verbe [modifier le wikicode]

Temps Forme
Infinitif to trip
\ˈtrɪp\
Présent simple,
3e pers. sing.
trips
\ˈtrɪps\
Prétérit tripped
\ˈtrɪpt\
Participe passé tripped
\ˈtrɪpt\
Participe présent tripping
\ˈtrɪp.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

trip \ˈtrɪp\

  1. Mettre en marche, mettre en branle.
  2. Bouger, voyager.
  3. Se défoncer.
  4. Trébucher.
    • When he tripped, he bloodied his knee.
  5. Faire trébucher, faire un croche pied.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Créole haïtien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

trip \Prononciation ?\

  1. S’amuser.
    • Ann ale trip.
      Allons nous amuser.

Prononciation[modifier le wikicode]

OOjs UI icon userTalk-ltr-progressive.svg Prononciation audio manquante. (Ajouter un fichier ou en enregistrer un avec Lingua Libre Lingua Libre)

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l'anglais trip (« voyage »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Nombre Singulier Pluriel
Nom trip trippen
Diminutif tripje tripjes

trip féminin/masculin

  1. Excursion, promenade, randonnée, voyage.
  2. (Stupéfiants) (Anglicisme) (Familier) Trip, défonce.

Synonymes[modifier le wikicode]

Excursion
Trip

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,5 % des Flamands,
  • 99,7 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]