volapük

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Volapük, volapuk

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1879) De l’anglais world (« monde »), qui a donné vol en volapük, avec -a pour marquer le génitif, et speech (« parole, discours »), qui a donné pük en volapük.

Nom commun[modifier]

volapük \vɔ.la.pyk\ masculin invariable

  1. (Linguistique) Langue construite inventée par le prêtre catholique allemand Johann Martin Schleyer, qui devait servir de langue-pont entre des gens de langues maternelles différentes.
    • Dante, Goethe, Chateaubriand, appartiennent à toute l’Europe dans la mesure même où ils étaient respectivement et éminemment Italien, Allemand et Français. Ils n’auraient pas beaucoup servi l’Europe s’ils avaient été des apatrides et qu’ils avaient pensé, écrit en quelque espéranto ou volapük intégrés. (Charles de Gaulle, conférence de presse du 15 mai 1962)
  2. (Figuré) (Péjoratif) Langage incompréhensible.
    • Dans un volapük abscons, la jeune sociologue (qui n'est pas sociologue de nos jours ma brave dame ?) nous explique que ce débat n'a pas de sens, car l'industrie agro-alimentaire s'est déjà emparée du « marché halal » depuis plusieurs décennies. (François-Xavier Ajavon, Comment se libérer de ce foutu... Libé !, sur RING : News, culture & société (www.surlering.com), le 27 mars 2010)

Variantes orthographiques[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Espagnol[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

volapük \bo.la.puk\ masculin invariable

  1. (Linguistique) Volapük.