voltiger

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIe siècle) De l’italien volteggiare (« voleter, aller de ça, de lá »).

Verbe [modifier le wikicode]

voltiger \vɔl.ti.ʒe\ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Voler à petites et fréquentes reprises, sans aucune direction déterminée.
    • Les abeilles, les papillons voltigent de fleur en fleur.
    • Un papillon qui voltige autour d’une lumière.
    • Cet oiseau voltigeait autour du nid.
  2. (Figuré) Aller çà et là, en parlant de certaines choses légères que le vent soulève.
    • La neige en cristaux fins tombe en voltigeant comme une immense nuée de moustiques. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Des cheveux, un étendard, un voile qui voltigent au gré du vent.
  3. (Figuré) Aller çà et là sans se fixer.
    • Le fanon musculeux ballottait de droite et de gauche […], tandis que la queue vigilante voltigeait sans relâche alentour de leurs cuisses et de leurs flancs, chassant les taons assoiffés de sang et les mouches importunes. — (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Il ne fait que voltiger. — Voltiger d’objet en objet. — Voltiger de belle en belle.
  4. (Figuré) Être éjecté violemment.
    • Mes lunettes avaient depuis longtemps voltigé. Ma myopie renforçait encore l'impression d'irréel, de cauchemar que je ressentais et contre laquelle je m'efforçais de lutter, […]. — (Henri Alleg, La Question, 1957)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]