voltigeur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Dérivé de voltiger (sens 1) avec le suffixe -eur.
(Militaire) Le voltigeur était, à l’origine, un fantassin porté en première ligne par un cavalier qui le prenait en croupe (« infanterie volante ») (sens 2).
Par analogie avec le fantassin jadis porté en première ligne par un cavalier. Note : dans la police, jusqu’en 1986, les voltigeurs étaient des policiers en uniforme, opérant deux par deux sur des motos (sens 3).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin voltigeur
\vɔl.ti.ʒœʁ\
voltigeurs
\vɔl.ti.ʒœʁ\
Féminin voltigeuse
\vɔl.ti.ʒøz\
voltigeuses
\vɔl.ti.ʒøz\

voltigeur \vɔl.ti.ʒœʁ\ masculin (équivalent féminin : voltigeuse)

  1. Celui qui voltige sur un cheval.
    • Un bon voltigeur.
  2. (Militaire) Soldat appartenant à un corps d’infanterie légère spécialisé dans les actions au-delà des lignes (renseignement, « coup de main », sabotage, …).
    • Cet homme était un bandit, qui, étant parti de nuit pour aller chercher de la poudre à la ville, était tombé en route dans une embuscade de voltigeurs corses. (Prosper Mérimée, Mateo Falcone, 1829)
  3. (France) Policier membre d’une brigade motorisée dissoute en 1986 après l’affaire Malik Oussekine.
  4. (Baseball) (Canada) Joueur de champ extérieur.

Dérivés[modifier]

Baseball :

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]