zullen

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du moyen néerlandais solen, suelen, sollen, sullen, du vieux néerlandais skulan, sulan, proto-germanique *skulaną. Apparenté à l’anglais shall, à l’allemand sollen, au danois skulle, au suédois skall.

Verbe [modifier le wikicode]

Présent Prétérit
ik zal zou
jij zal ou zult
hij, zij, het zal
wij zullen zouden
jullie zullen
zij zullen
u zal zou
Auxiliaire Participe présent Participe passé
zullend gezuld

zullen \ˈzʏ.lə(n)\ (voir la conjugaison)

  1. (Auxiliaire) (au présent, suivi d’un infinitif) Exprime le futur.
    • Ik zal zingen.
    Je vais chanter.
    • Het zal toch niet werken.
    Il ne marchera pas de toute manière.
    • Dat zal niet gebeuren.
    Ça n’arrivera pas.
  2. (Auxiliaire) (au passé, suivi d’un infinitif) Forme le mode conditionnel.
    • Het werk zou nu af zijn geweest als jij je niet had verslapen.
    Le travail aurait été fini maintenant si tu n’avais pas dormi tard.
    • Dat zou ik niet doen als ik jou was.
    Je ne ferais pas ça si jétais toi.
  3. (Auxiliaire) (verbe modal) Utilisé pour indiquer une intention, ou une disposition, de faire une action dans le futur : aller, devoir.
    • Het zou vandaag regenen.
    Il allait pleuvoir aujourd’hui.
    • Zal ik eerst gaan?
    Dois-je y aller en premier ?

Notes[modifier le wikicode]

Conjugaison : la forme zal est admise à la deuxième personne, à la place de zult.

Synonymes[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,7 % des Flamands,
  • 99,4 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]