chanteur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin cantor

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin chanteur
/ʃɑ̃.tœʁ/
chanteurs
/ʃɑ̃.tœʁ/
Féminin chanteuse
/ʃɑ̃.tøz/
chanteuses
/ʃɑ̃.tøz/

chanteur

  1. Qui chante.
    • Les oiseaux chanteurs.
    • (Poétique)Ces champs ne sont-ils pas à moi, et ces bois chanteurs, et ce ciel que raye continuellement le vol fantaisiste des martinets ? (Octave Mirbeau, Ma chaumière, dans Lettres de ma chaumière, 1885)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin chanteur
/ʃɑ̃.tœʁ/
chanteurs
/ʃɑ̃.tœʁ/
Féminin chanteuse
/ʃɑ̃.tøz/
chanteuses
/ʃɑ̃.tøz/
Un chanteur. (2)

chanteur /ʃɑ̃.tœʁ/ masculin

  1. Celui, celle qui chante.
  2. (En particulier) Personne qui fait métier de chanter.
    • Tu n’as pas une vilaine voix et la mienne est très bien. De tous les chanteurs de plages que j’ai entendus, il n’y en a pas un seul que je n’aurais dégoté facilement. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, p.69, éd. 1921)
    • Les chanteurs sont supérieurs à ceux du même ordre entendus à Paris. La salle, bondée, les encourage par des ovations. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • Le chanteur des rues qui brame :
      « À vot’bon cœur, messieurs-dames »
      Paris sera toujours Paname
      Et tout ça ne vaut pas l’amour.
      (Jean-Roger Caussimon, Paris jadis, 1977)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]


Références[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]