chenapan

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’allemand Schnapphahn (« bandit de grand chemin »), dérivé de schnappen (« attraper ») et de Hahn (« coq »), où Hahn serait l’objet du verbe (schnapp den Hahn = attrape le coq). Il pourrait aussi en être le sujet au sens de « mâle, gaillard ». Le mot passa en français lors de la Guerre de Trente Ans.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chenapan chenapans
/ʃə.na.pɑ̃/

chenapan /ʃə.na.pɑ̃/ masculin

  1. (Populaire) Fripouille, homme dépourvu de moralité, vaurien.
  2. (Colère ou ton amusé) Garnement, coquin.
    • Que je ne t’y reprenne pas/plus, petit chenapan.
    • Le loup eut beau frapper à la porte, présenter la belle boîte de pralines. Rien n’y fit. Il dut s’en aller très en colère et bien décidé à manger ces petits chenapans d’une manière ou d’une autre.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Fripouille (1) :

→ voir salaud

Garnement (2) :
  • arsouille
  • galopin
  • garnement
  • moustre
  • vaurien
  • voyou
  • pistolet à chenapan : mécanisme d’armes anciennes : le levier de la gâchette interne agit horizontalement à travers une ouverture ménagée dans la plaque de la platine, libérant le chien prolongé d'une crête qui vient frapper la batterie placée à l'extrémité de son bras mobile. in Armes & armures de la couronne de JP REVERSEAU p 152 . ISBN 2/87844/070/6

Traductions[modifier | modifier le wikicode]