faire la grasse matinée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir grasse matinée
Au début du XVIe siècle, on disait dormir la grasse matinée.
Le terme 'gras' peut ici être compris comme associé à une chose molle et onctueuse, comme peut l'être un lit dans lequel on se prélasse longuement avec volupté Référence nécessaire.
Mais il peut aussi venir du latin crassus ou "épais", pour désigner une matinée plus 'épaisse' que les autres parce qu'elle se prolonge.

Locution verbale[modifier | modifier le wikicode]

faire la grasse matinée /fɛʁ la ɡʁɑs ma.ti.ne/ (se conjugue, voir la conjugaison de faire)

  1. Rester au lit après son réveil ou bien après l’heure habituelle ; dormir, se lever tard dans la matinée.
    • Qui a la réputation de se lever avant l’aube, il peut sans crainte faire la grasse matinée. (Le bâtard de Bouillon [chanson de geste anonyme, début XIVème siècle], LVI, in fine)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]