frénésie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin phrenesis dérivé du du grec ancien φρήν, phrên (« esprit ») → voir frénétique.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
frénésie frénésies
/fʁe.ne.zi/

frénésie /fʁe.ne.zi/ féminin

  1. Fureur violente.
    • J’ai à dire, reprit Marguerite, que je connais notre frère Charles. Je l’ai vu hier dans un de ces accès de frénésie dont chacun abrège sa vie de dix ans. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Les grandes puissances se composaient d’abord des États-Unis, nation adonnée au commerce, mais lancée dans les frénésies militaires par les tentatives de l’Allemagne pour s’implanter dans l’Amérique du Sud. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 122, Mercure de France, 1921)
    • Ce fut une frénésie. De tous côtés on fit parler la poudre comme dans les fantasias arabes. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
  2. (Figuré) Toute passion parvenue à un degré d’extrême violence et confinant à la folie.
    • La même classe de personnes qui de nos jours applaudit avec le plus de frénésie les drames les plus sanglants, s’intéressait à cette époque à un tournoi justement en proportion du danger que couraient les combattants. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Il l'avait saisie avec une sorte de frénésie, doué de l’appétit brutal de l'homme qui a dû accumuler trop de privations. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.89)
    • Combien d'intellectuels, me disait Anatole France, n'a-t-il pas conquis en leur insufflant pour un instant sa frénésie de courage et d'orgueil ? (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]