hallebarde

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Hallebarde

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du moyen haut-allemand helmbarte (« hache à poignée »), composé de Halm (mot germanique qui signifie « barre, hampe » ou « lance ») et de Barte (mot teutonique qui signifie « hache »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
hallebarde hallebardes
(h aspiré)/al.baʁd/
Des hallebardes.

hallebarde (h aspiré)/al.baʁd/ féminin

  1. Sorte d’arme, garnie par en haut d’un fer long, large et pointu, traversé lui-même à la base d’un fer d’arrêt, d’un côté en forme de croissant, de l’autre en forme de pointe.
    • Les Suisses avaient laissé leurs hallebardes et les dames d’honneur leurs petits ouvrages harponnés d’un crochet hâtif. (Pierre Louÿs, Les Aventures du roi Pausole, 1901)
    • Le grincement des charnières et des essieux rouillés réveillèrent [sic] à l’autre bout de la ville le veilleur de nuit qui, soulevant sa hallebarde, s’écria à tue-tête : « Qui va là ? » (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • […], Bédouin, vêtu d’un pantalon de gendarme, d’un habit rouge, coiffé d’un bicorne et nanti de sa hallebarde de suisse, vint le prendre à son banc, et, de force, le contraignit à se mettre à genoux au milieu de la nef. (Louis Pergaud, Une revanche, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • […]; elle ne signait pas en vain Nieuport-la-Noble ; elle ne portait pas pour rien sur son blason un lion lampassé issant d'une nef et brandissant une hallebarde. (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.103)
Note[modifier | modifier le wikitexte]
C’est une arme d’hast offensive composée d’une hampe ou manche de deux mètres au plus de longueur, et d’un fer adapté par une douille à l’extrémité de la hampe. Ce fer forme, au-dessus de la douille, d’un côté tantôt une hache, tantôt un croissant à pointes très aiguës, et de l’autre un dard droit ou crochu. Il se continue dans le prolongement de la hampe, en une lame à deux tranchants, large à sa base, et se terminant en pointe très aiguë. C’est à la fois une arme d’estoc et de taille.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Aide sur le thésaurus hallebarde figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : hallebarde, arme.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Hyperonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]