plupart

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De plus et part.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

plupart /ply.paʁ/ féminin

  1. La plus grande partie, le plus grand nombre. Il est toujours précédé de l’article la.
    • La plupart du temps, les véhicules que vous rencontrez sur les routes sont des camions ou des fardiers chargés d'énormes muids… (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • […], et, le lendemain la plupart de mes compagnons franchissaient pour la première fois le cercle polaire. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • La plupart de ces messieurs que tu vois là, autour de nous, s'enorgueillissent de casiers judiciaires confortables... (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.19-20)
    • Le village de Ngarumaova était composé d'une seule rue, autour de laquelle étaient bâties des case dont j'ai parlé, la plupart construites en tôle ondulée. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Quelquefois) (Absolument) Le plus grand nombre des hommes. — Note : S’emploie sans relation à aucun nom qui précède ; et alors il est masculin pluriel.
    • Des multitudes d’hommes allaient et venaient ; la plupart, en treillis, travaillaient aux aérostats ; d’autres en uniforme brun faisaient l’exercice. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 112, Mercure de France, 1921)
    • De même si beaucoup, si la plupart, pour ne pas dire tous, négligeaient depuis de longues années leur devoir pascal, il ne s’en trouvait pas un qui, à l’heure dernière, n’appelât à son chevet ce brave vieux bougre qui les avait vus vivre […]. (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
Notes[modifier | modifier le wikitexte]
  1. Lorsque la plupart est suivi d’un verbe, d’un participe, d’un adjectif ou d’un pronom qui s’y rapporte, ce verbe, ce participe, cet adjectif ou ce pronom ne s’accorde pas en nombre et en genre avec la plupart ; il s’accorde avec le nom auquel il est joint par la préposition de.
    • La plupart du monde prétend.
    • La plupart des gens ne font réflexion sur rien.
    • La plupart de ses amis l’abandonnèrent.
    • La plupart des troupes se débandèrent.
    • La plupart des membres de l’Assemblée étaient présents.
    • J’ai vu la plupart des femmes curieuses de ce spectacle.
    • La plupart de mes livres sont reliés en chagrin.
  2. Lorsque la plupart se dit absolument, le verbe prend le pluriel, quel que soit le nombre du nom auquel il se rapporte.
    • Le Sénat fut partagé, la plupart voulaient que… Les membres de l’Assemblée discutèrent longtemps, la plupart furent d’avis…
  3. Malgré cela, la plupart signifiant étymologiquement la plus grande part, des écrivains férus d'archaïsme ont fait suivre du singulier la plupart employé absolument :
    • La plupart râla dans les défilés nocturnes. (Stéphane Mallarmé, Poésies, Le guignon ; Éditions de la Nouvelle Revue française, Paris, 1917, page 12.)
  4. Pris au sens « le plus grand nombre des hommes », le verbe se met toujours au pluriel.
    • La plupart n'iront pas en vacances.
  5. S'il est construit avec un nom pluriel, le verbe se met au pluriel. S'il est construit avec un nom singulier, le verbe reste singulier.
    • La plupart des hirondelles sont parties avant l'automne.
    • La plupart du personnel a fait grève.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]