urée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Ce mot est dérivé d’urine. Il est sans doute contemporain de la découverte de la substance par Hilaire Rouelle, en 1773.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
urée urées
/y.ʁe/

urée /y.ʁe/ féminin

  1. (Chimie) Substance cristallisable, incolore, de formule chimique COH4N2, dont la présence caractérise l’urine de l’homme et de la plupart des animaux.
  2. (Élevage) Solution de ce corps dans l’eau à usage alimentaire dans certaines techniques d’élevage des bovins.
    • La ration de base vulgarisée jusqu’en 1988 est la paille de riz traitée à l’urée et distribuée fraîche aux animaux. (Tidiani Afo Tamboura, La paille de riz dans l’alimentation des bœufs de labour à l’office du Niger, FAO,)
  3. (Agriculture) Poudre ou granulés de ce corps à usage d’engrais azoté.
    • Formule optimale de 75 kg de superphosphate +25 kg d’urée à l’hectare permet d’augmenter le rendement du fonio à 50% du rendement potentiel de la variété (1,5t/ha contre 0,6 t/ha). (RÉPERTOIRE DES ACQUIS DE RECHERCHE DANS LES 22 PAYS DE L'AFRIQUE DE L’OUEST ET DU CENTRE : Mil - Sorgho - Fonio, CORAF/WECARD)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]