ébouter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1788) Dérivé de bout avec le préfixe é- et le suffixe -er.

Verbe [modifier le wikicode]

ébouter \e.bu.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Ôter le ou les bouts de quelque-chose.
    • Il est cependant recommandable d’ébouter les jeunes branches charpentières pendant les premières années, mesure qui favorise leur ramification. — (Robert Laumonnier, Cultures fruitières méditerranéennes, J.B. Baillière, 1960, page 374)
  2. (En particulier) Couper les bouts d’un légume (notamment de haricots).
    • Les haricots verts sont éboutés, effilés et triés d'après leur largeur en extra-fins, fins, mi-fins et moyens. — (Jean Vochelle, La conservation des aliments, Hachette, 1965, page 70)
    • Éboutez les courgettes, coupez-les en tronçons, puis en bandes avant de les détailler en petits cubes. — (Thomas Fellet, La cuisine familiale, Édition First, 2012, page 106)
  3. (En particulier) Scier le bout d’une planche ou d’une bille de bois afin de lui donner une longueur déterminée.
    • Les scies circulaires à tronçonner servent, le plus souvent, à ébouter les sciages pour un équerrage ou une mise à longueur fixe, ou encore, pour supprimer des situés à un endroit quelconque de la pièce de bois. — (Claude Dalois, Manuel de sciage et d'affûtage, Centre technique forestier tropical, 1990, page 87)
  4. (En particulier) Ôter les bouts de fils brisés de la trace d’un ouvrage de dentelle à l’aiguille, après l’avoir séparé son support.
  5. (En particulier) (Marine) (Désuet) « Découvrir, par quelques coups de hache, le bout d’une piece de bois [de mâture], pour juger de l’état de ses fibres et de leur force »[1].

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Charles Romme, Dictionnaire de la marine française avec figures, P.L. Chauvet, 1792, page 250