étambot

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De étambord ; du vieux norrois *stafnbord [1].
De étambord ; du moyen français estant (« debout ») et du néerlandais bord (« pièce de bois ») [2]. De l’ancien bas vieux-francique *bord (« bord d’un vaisseau »).
Étymologie obscure, le vieux norrois *stafnborð (« planche de l'étrave »), jamais attesté et traditionnellement proposé par les dictionnaires étymologiques, est incohérent d'un point de vue sémantique car on ne voit pas quelle pièce de charpente il pouvait désigner, car ces fortes pièces de charpente qui s'élèvent de chaque côté de la quille sont désignées par le seul mot étrave en ancien normand comme en ancien scandinave. En outre, une étymologie scandinave est difficilement conciliable avec le foyer linguistique du terme (Bordeaux)— (Élisabeth Ridel, Les Vikings et les mots : l'apport de l'ancien scandinave à langue française, éditions Errance, Paris, 2009, Annexe 3, p. 304.). L'islandais utilise d'ailleurs le terme afturstefni « étrave de l'arrière » (cf. aussi le féroien afturstavnur).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
étambot étambots
\e.tɑ̃.bo\

étambot \e.tɑ̃.bo\ masculin

  1. (Navigation) Forte pièce de bois ou de métal qui, élevée à l’extrémité de la quille du bâtiment, termine l’arrière de la carène et sert de support au gouvernail.
    • Une des branches de l’hélice avait été faussée, et portait contre l’étambot. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    • Le gouvernail était l’antique gouvernail, non à roue comme aujourd’hui, mais à barre, tournant sur ses gonds scellés dans l’étambot. — (Victor Hugo, Les Travailleurs de la mer, 1866)
    • Le gouvernail et l'étambot furent brisés ; mais il suffisait à Mikkelsen que le bateau flottât. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Ce dernier navire corsaire, qui était également le vaisseau amiral, si je ne me trompe, portait sur son étambot, le signe de cette bienheureuse étoile. — (Jean Ray, Harry Dickson, L'Etoile à sept branches, 1935)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • étrave
  • Aide sur le thésaurus étambot figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bateau.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • étambot sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  • « étambot », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage
  • « étambot », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872-1877 → consulter cet ouvrage