quille

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : quillé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom 1) (XIVe siècle) Du vieux norrois kilir, pluriel de kjǫlr.
(Nom 2) (XIIIe siècle) Du vieux haut allemand kegil (« pilier, poteau ») qui donne kegel en moyen haut allemand et Kegel en allemand moderne.

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
quille quilles
\kij\
Quille longue.

quille \kij\ féminin

  1. (Navigation) Partie fixe et immergée de la coque sous le bateau faisant office de dérive fixe et de contrepoids à la gîte.
    • Le « Français » en 1904 et le « Pourquoi pas ? » cinq ans après, laissèrent une partie de leur quille sur les roches. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Le cabanement doit être évité à tout prix, d’une part parce que les points de la quille qui subissent alors la réaction de la cale ne présentent pas une solidité aussi grande que le brion […] (Eugène F. Giboin, ‎J. Legris, ‎Albert Rialland, Aide-mémoire Martinenq des constructions navales, vol. 1, Éditions maritimes et coloniales, 1958, p. 320)
  2. (Marine) (À voile) Pièce de charpente de base à partir de laquelle la coque est construite.
  3. (Aéronautique) (Militaire) Élément profilé de faible allongement fixé à la partie inférieure du fuselage, en vue d’augmenter la stabilité latérale de l’avion ou d’éviter qu’il se mette en vrille.

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Aide sur le thésaurus quille figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : voilier, bateau.

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
quille quilles
\kij\
Jean-Baptiste Mallet, Le petit redresseur de quilles.

quille \kij\ féminin

  1. (Jeux) Élément d’un jeu constitué de cylindres de bois, que l’on dresse puis fait tomber à l’aide d’une boule de bois que l’on fait rouler sur le sol.
    • Nous aimons la musique des quilles, le choc sourd de la boule sur les pommes, sa façon de tourner […] et cette manière raide et stupéfaite qu’ont les quilles de s’abattre sur le sol ou de se renverser entre elles. (Joseph de Pesquidoux, Chez nous - Travaux et jeux rustiques, 1921)
    • Jeu de quilles : Ensemble des neuf pièces de bois ou quillier.
  2. (Militaire) (Argot militaire) Dernier jour du service militaire.
    • Les dégradés qui se permettraient de n’pas être d’accord, avertit cet homme équitable, seront de corvée de gogues pendant tout leur temps de service, et fusillés au moment de la quille. (San-Antonio, Béru-Béru, Éditions Fleuve noir, 1970, III, 5)
    • Vivement la quille ! (Cellard-Rey, 1980)
  3. (Par analogie) Sortie de prison.
    • Le jour de la quille, je prends une piaule et je me pieute. (Albertine Sarrazin, La Cavale, J.-J. Pauvert, Paris, 1967)
  4. (Par analogie de forme) Jambe.
    • Il nous appelle fainéants ? un crampu qui ne saurait lever ses quilles du tabouret. Mais les jambes te remonteraient jusqu’à la gruette, pauvre bouif ! Des comme toi, c’est des lâches, des loches, des caracoles ! (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958, p. 116)
  5. (Par analogie de forme) Bouteille.
  6. Coin métallique qui sert à fendre les blocs d’ardoise.
    • Le petit coin est nommé alignoir, et le gros coin quille.

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe quiller
Indicatif Présent je quille
il/elle/on quille
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je quille
qu’il/elle/on quille
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
quille

quille \kij\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de quiller.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de quiller.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de quiller.
    • Je l’ai pas vu depuis des années, le Sourdingue, mais ce qu’il y a de sûr, faut que je le quille avant qu’il se fasse emporter. (Albert Simonin, Le cave se rebiffe, Série noire, 1954, page 123)
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de quiller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de quiller.

Prononciation[modifier]

  • France : [kij]
    • France (Île-de-France) : écouter « quille [kij] »
  • Canada : [kɪj]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]