Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Caractère[modifier]

Origine et histoire Étymologie graphique

Triticum polonicum L 2.JPG
Scène d’origine


秀 秀 秀
Chu Soie et bambou Petit sceau Écriture Liushutong Forme actuelle
Type : symbolisation d’un concept
Traditionnellement, évocation de neuf () épis sur un chaume (), la végétation qui prospère ; dans cette explication, le composant serait une déformation de . Ce caractère aurait été créé dit-on pour servir de nom au fondateur de la dynastie Han ; lors de sa naissance, on aurait trouvé neuf beaux épis () sur un seul chaume (), présage de sa grandeur future.
Dans les graphies sigillaires, la partie du bas n'a qu'un trait et semble être une déformation de (mouvement, effort) ou de l'arc (voir ) ; ce qui évoquerait simplement le résultat de la croissance () qui donne l'épi du céréale (), le couronnement de l'effort ; ou encore un épi () luttant, courbé () ou arqué () sous le poids du grain abondant.
Signification de base 
Épi, inflorescence d'une céréale
Dérivation sémantique 
Inflorescence > Fleur d'une plante quelconque.
Inflorescence > Végétation prospère > Beau > Élégant, distingué > Excellent.
Clef sémantique ajoutée à 秀 

En composition

À gauche :

À droite : , , , , , , , , ,

En bas :

Gnome-document-open.svg Classification

Référence dans les dictionnaires de sinogrammes[modifier]

  • KangXi: 0849.030
  • Morobashi: 24911
  • Dae Jaweon: 1270.160
  • Hanyu Da Zidian: 42589.040

Chinois[modifier]

Sinogramme [modifier]

Wiki letter w.svg

Prononciation[modifier]

Japonais[modifier]

Sinogramme [modifier]

Wiki letter w.svg

Prononciation[modifier]

  • On’yomi : しゅう (shū)
  • Kun’yomi : ひいでる (hiideru)

Coréen[modifier]

Sinogramme [modifier]

Références[modifier]

  • Lecture eumhun extraite du projet libhangul [1]